Kaz’hack

{ No ducks were harmed in the making of this weblog. }

recherche

To content | To menu | To search

KompoZer 0.8a3

KompoZerYou might have noticed I’ve just released an alpha3 on SourceForge.net:

Ismael Olea has also contributed an RPM package, built on Fedora Core 10. ¡Muchas gracias!

<edit> Jean-Lucien Baudoin has just contributed a 64-bit RPM package, also built on Fedora Core 10. Merci ! </edit>

I won’t describe the new features because I’ve received too many regression reports already, one of them being a blocker. I’ll release an alpha4 ASAP to fix these regressions, feel free to report bugs in the SourceForge tracker in the meanwhile.

On the positive side, KompoZer 0.8 is now ready for localization. Cédric Corazza has done a great job to set up an l10n repository, and we’ve designed a script to help l10n teams creating langpacks for KompoZer 0.8 — either by upgrading an existing KompoZer 0.7 langpack, or by creating one from scratch using the Mozilla 1.8 locales. I’ll give more details when the alpha4 is published in another post, but you can contact me about that already.

If you want to contribute to this project (patches, translation, builds, whatever), you’re welcome to join us on the #kompozer chan.

Cocoricooooo !

Red Hat et Georgia Tech ont évalué le niveau d’activité du logiciel libre dans différents pays. Ils en tirent une jolie cartographie :

Open-Source Activity Map

and the winner is…

  1. France (1.35)
  2. Espagne (1.07)
  3. Allemagne (1.05)
  4. Australie (1.04)
  5. Finlande (1.03)
  6. Royaume-Uni (1.00)
  7. Norvège (0.95)
  8. Estonie (0.89)
  9. USA (0.89)
  10. Danemark (0.79)

Comme quoi : on a un président ridicule, une équipe de foot bidon et on s’est fait rincer au tournoi des 6 nations, mais on est les plus gros contributeurs — ça compense. :-)

On notera aussi que sur les 10 premiers pays, 8 sont en Europe. Le logiciel libre c’est en Europe que ça se passe, qu’on se le dise !

Source : ArsTechnica, via Pascal.

Edit : voir aussi l’article sur l’excellent Framablog.

KompoZer 0.8a2

KompoZerA little step forward. This new alpha should solve ~50% of all bugs that have been reported for KompoZer 0.8a1, among which:

  • broken cut/copy (!)
  • missing toolbar icons and other bugs in the CSS editor
  • “getIntPref” error in the font preferences window
  • non-working “View > HTML source” menu item

Continue reading

UltraDuck storage

Ultra Duck Technical specs:

  • Attach to IDE or SATA drives and connect via FireWire 800/400, USB 2, or eSATA
  • Supports in-line data Migration
  • Waterproof down keeps your data safe
  • Audible quack alarm reports errors
  • Gyroscopic anti-waddle stabilization matrix
  • Looks like a duck, swims like a duck, quacks like a duck (it's a duck)

Daniel, I sure wish I could offer you one! ;-)

One week with MacOS X Leopard

I’ve just bought a second-hand Mac Mini (Pentium 1.5 GHz, 512 MB) to build KompoZer on MacOS X. I’ve spent a week with it and I must say I’m pretty impressed.

Continue reading

Concours Mozilla - Dotclear

Delphine et Pascal viennent d’annoncer un concours de thèmes Mozilla pour Dotclear 2.1.

Il s’agit donc de concevoir un thème Dotclear sur une thématique Mozilla. Le concours est ouvert à tous, y compris à ceux qui ne sont pas à l’aise en CSS : vous pouvez proposer une simple maquette en PNG — seuls les plus crétins de nos contemporains feraient encore des copies d’écran en JPG, n’est-ce pas ? ;-)

Les dix meilleurs auront un T-shirt Mozilla, le vainqueur gagnera son poids en chouffe (ou une photo dédicacée de Tristan à poil, je ne sais plus).

Je compte sur vous, j’ai désespérément besoin d’un thème pour ce blog mais je suis trop feignant pour m’y coller !

KompoZer 0.8a1 on MacOS X

Ragnaar has just built a MacOS X version of KompoZer 0.8a1 (universal binary):

KompoZer 0.8a1 - MacOS X

Continue reading

L’interopérabilité sur la sellette

Je n’ai pas vraiment le temps de m’investir dans le combat Hadopi, mais je suis horrifié de voir la tournure que prend le débat à l’Assemblée Nationale. En gros, tout internaute est présumé coupable de téléchargement illicite et devra s’équiper de logiciels payants, labellisés Hadopi, pour prouver sa bonne foi.

Dans ce grand concours d’imbécillité il y en a un qui se détache :

J’en viens au second objet de l’amendement : l’interopérabilité. Je n’y suis pas favorable. Il faut laisser au consommateur sa totale liberté de choix en fonction de son système d’exploitation. L’interopérabilité n’est pas nécessaire pour les consommateurs et elle est trop contraignante pour les éditeurs de logiciels.

Franck Riester, rapporteur du projet de loi n°1240 pour la commission des lois.

Pour son premier rapport, M. Riester frappe fort. Comment, M. le rapporteur, le consommateur peut-il espérer une liberté de choix si les solutions proposées ne sont pas interopérables ? Pourquoi les éditeurs logiciels développeraient-ils des versions Linux (voire MacOS) alors que plus de 90% de leurs revenus seront assurés par la seule version Windows ? Comment garantir une concurrence libre et non faussée sans imposer l’interopérabilité ?

Je pensais que la question de l’interopérabilité avait pourtant été entendue par nos législateurs à l’occasion de DADVSI. Rien n’est acquis, restons vigilants.

Mise à jour :

Code editors in Mozilla apps

The main problem when designing a Mozilla-based development tool is the lack of a decent code editor. Here’s a quick overview of the existing solutions.

Continue reading

World of Goo sous GNU/Linux

World of Goo / LinuxWorld of Goo est disponible pour GNU/Linux depuis quelques jours. J’avais joué à la version démo Windows sous Wine, puis participé au beta-test de la version Linux. C’est un petit mélange de Lemmings et de puzzle, qui a eu de nombreuses éloges dans la presse spécialisée.

À découvrir d’urgence pour ceux qui ne le connaissent pas : la démo est gratuite, le jeu ne coûte que 20$ et il est garanti 100% sans DRM !

Je suis tout sauf un gamer, loin de moi l’idée de faire la pub pour ce jeu — son éditeur, 2D Boy, n’a pas besoin de mon aide tant son jeu a fait parler de lui. Ce qui m’intéresse plus particulièrement, ce sont ces deux chiffres :

Et 2DBoy de conclure :

There is a market for Linux games after all :)

Quel rapport avec le logiciel libre ? Je fais peut-être un raccourci éhonté, mais j’y vois là la preuve que les utilisateurs Linux sont à la fois plus respectueux des licences et plus intéressés par des jeux novateurs. Donc oui, je crois effectivement que les éditeurs auraient intérêt à faire des versions Linux natives de leurs jeux : il y a bien plus à gagner que le seul pourcentage d’utilisateurs Linux.

Quant aux pirates, à qui j’adresse tout mon mépris : je crois que World of Goo prouve malheureusement que les arguments archi-classiques du type « c’est parce que c’est trop cher » ou « c’est à cause des DRMs » ne tiennent pas. On peut raisonnablement craindre qu’une offre légale, sans DRM, diversifiée et abordable de contenu culturel se heurterait au même problème : du pain béni pour les sous-doués de la politique qui nous peaufinent un bon vieux filtrage du net.

Je suis probablement un peu vieux jeu, mais je crois que les associations libristes gagneraient en crédibilité vis-à-vis des politiques si elles faisaient *aussi* passer le message que le piratage, c’est du vol.

- page 4 of 6 -