Université d’Évry

La semaine a démarré avec une journée de conférences axées sur les enjeux du web ouvert et de l’open-source. Les étudiants, qui jusque-là n’avaient pas contribué au logiciel libre, ont ainsi pu entendre Tristan Nitot et Roberto di Cosmo, excusez du peu ! Mark Surman et David Humphrey, via vidéo-conférence, ont clôturé la journée.

J’ai assuré les deux premières journées de cours qui étaient consacrées à l’initiation XUL : éléments, modèle de boite, URLs chrome, overlays, etc. Nous avons pu faire une première extension Firefox toute simple.

Laurent a poursuivi les deux journées suivantes avec des technologies plus avancées : XBL, XPCOM, thèmes et locales. L’extension du début de semaine est devenue un exemple complet de développement Mozilla.

Les cours se sont bien passés, les étudiants paraissant très motivés par le projet. Paul Rouget est venu terminer la semaine avec des démos qui devraient avoir fini de convaincre l’assistance du bien-fondé de ces technologies pour le développement d’applications.

Rétrospectivement, je regrette un peu que Komodo Edit n’ait pas été imposé comme éditeur de texte. J’utilise Vim, je n’ai rien contre Eclipse ou Notepad++ non plus, mais nombreux étaient ceux qui utilisaient des éditeurs sans coloration syntaxique ni pliage de code, ce qui fait perdre beaucoup de temps justement à ceux qui sont les moins à l’aise en XML et JavaScript. Par ailleurs, Komodo Edit a des fonctionnalités bien pratiques pour les développements XUL…

Le projet Comete n’est pas fini, il démarre ! Les étudiants vont maintenant pouvoir passer à la pratique en réalisant des projets soumis par la communauté Mozilla et par des entreprises. Le canal #xulfr va chauffer ! :-)