Kaz'hack

To content | To menu | To search

Tag - libre

Entries feed - Comments feed

Monday, June 13 2011

One Year At INRIA

I have been working for INRIA for one year now. I am still alive, though extremely busy… and it is high time to give a quick update.

About My Work

timesheets.js: I have been hired to develop a FLOSS, cross-browser implementation of SMIL Timing and SMIL Timesheets. I learned a lot about SMIL and I believe that we are bringing a modern approach of SMIL, reusing HTML/SVG and CSS wherever possible. Most use cases so far are related to multimedia annotations but I think the true power of this technology is to design interactive slideshows in a declarative way — i.e. relying on a standard W3C markup.

My contract has just been extended a bit to work on a wysiwyg editor for timesheets. I am rushing to deliver something usable, I hope I will be able to write another blogpost about this when it is ready.

As this work was a research program focussing on XML edition, I learned a lot on XML and XML editors. I am pretty disappointed by most XML editors so far, mainly because they are often misused — I am more and more convinced that an HTML-based, template-oriented document processing tool-chain would suit most needs.

Unexpected Side-Effects

I was accepted as a member of the SYMM Working Group at W3C. Not as fancy as being part of the HTML5 WG but still, that means something to me.

I wrote a paper that has been accepted by the DocEng2011 conference, which will take place in Mountain View in September.

I learned much more than I would have liked to on cross-browser compatibility issues — read: IE-related issues. I thought I was a good JavaScript developer, but writing JS for Mozilla applications is very different than writing a JS library. As a result, I spent more time struggling with IE (MediaElement.js was a rescuer to me) or designing demos than working on the JavaScript library itself… *sigh*

I have been working a whole year with a non-free OS! Now, I have a lot to say about MacOSX… and I am happily getting back to GNU/Linux. I have to admit that there are a few OSX features that I would like to see in GNU/Linux, though.

The Bad Part

I thought I could still work on Kompozer while at INRIA. Unfortunately, I had absolutely no time to take any vacation during this year and very little free time to work on other free projects.

Just to make it clear:

  • yes, the KompoZer project is stalled at the moment since I am the only regular developer and I am too busy;
  • no, there is no so-called “successor” for KompoZer; there are other projects which address the same needs but with another codebase…
  • yes, I am still interested in finishing the job I have been doing on KompoZer, i.e. backporting the codebase to comm-central / SeaMonkey.

I think dom2text editors are not relevant any more for modern web development. They are still useful and appreciated to learn the basics of web design, a wysiwyg CSS editor can be useful as well, but they will never be an alternative to text2dom editors like DreamWeaver™ or Komodo.

I am convinced that wysiwyg HTML editors should be focussed on content instead of presentation. I am thinking of a “Web Processing Suite” that could be a real-world alternative to word processors and slideshow editors, and we need a modern, stable, community-maintained editor for that. This has always been my main motivation with KompoZer, and after my work at INRIA I have a pretty sharp idea of what a “Web Processor” should look like.

The Best Part

I am not looking for any job at the moment. I have just signed a 6-month contract with Mozilla and I will start working with Ehsan Akhgari on the <editor> back-end in mid-July.

Needless to say, I am more than thrilled about this new challenge. More on this subject soon. :-)

Wednesday, April 7 2010

KompoZer n’est pas Nvu

Daniel Glazman a annoncé qu’il avait trouvé un financement pour BlueGriffon. J’aimerais pouvoir en dire autant pour KompoZer, mais je ne peux que m’associer à la joie de Daniel qui va à nouveau connaître le rêve de tout libriste : être payé pour bosser sur son domaine de prédilection.

En revanche, j’ai sérieusement tiqué en lisant l’entretien publié par Tristan sur son blog. J’ai longtemps hésité à réagir (pas envie de déclencher une flame war), mais la réaction des autres contributeurs KompoZer m’impose de répondre à quelques points en particulier.

Continue reading...

Sunday, February 14 2010

FOSDEM 2010

Another year, another FOSDEM. This year I haven't been surprised by the overall nerd factor, I guess that's a clear sign that I’ve significantly nerdified myself. Never mind — as Seth B. told me:

It’s okay to be a nerd. Look at Staś!

One Year In Review

I've had the opportunity to give a lightning talk about the work that has been done on KompoZer since the last FOSDEM — i.e. since the first alpha release of the 0.8 branch:

  • code cleaning: KompoZer 0.7 was built on Nvu, which required a 15'000 line C++ patch against the Gecko core. Most of this patch concerned UI improvements, which are now implemented in XUL/JavaScript. KompoZer 0.8 builds on an almost pure Gecko core — we just need a little patch for the PHP support.
  • new features: the DOM Explorer sidebar and the split view should help KompoZer users learning HTML and CSS, the new Site Manager (still in development) should solve most of the publication issues we inherited from Mozilla Composer.
  • team building: KompoZer isn't a one-man-project any more. Cédric Corazza and Frédéric Chateaux have joined the team to help me with the localization support and the quality assurance. Thanks to them I can focus on development.

fosdem10-CedricFrederic.jpg

KompoZer Labs

The best news in these last months is that the KompoZer community is growing. Last year, we've set up a KompoZer labs page with a few projects that we’d like to experiment, and five projects have already been selected by CoMETE students:

  • real-time collaborative HTML edition (XMPP/SXE)
  • CMS publication (XML-RPC)
  • enhanced DOM Explorer sidebar
  • easier CSS Editor
  • SFTP support

The CoMETE team is very motivated and these projects are making good progress — I'll detail them in another blogpost soon. In case you’re interested in working on another “Labs” project, or if you’d like to submit another idea for this “Labs” page, feel free to ping us on the #kompozer channel.

KompoZer.next

This FOSDEM has also been the opportunity to organize the development of the next KompoZer branch along with the SeaMonkey team. Last year, we’ve had a simple deal:

This deal is now becoming effective, and I already have a pre-alpha, Gecko 1.9.3 build of KompoZer. So instead of just porting KompoZer to Gecko 1.9.3, we’ll open a few tickets on Bugzilla to backport the main KompoZer features and bugfixes on comm-central: putting the code in a public place like BMO and getting reviews from other Mozilla developers should help keeping the project stable and open in the long-term. I’ll do my best to release an official alpha version before the Firefox Summit, with the features that I’ve announced in the EuMozCamp09: Bespin code editor, xml-rpc publication, collaborative edition…

Back To Real Life

I’m almost done with the urgent work, which means I can focus on KompoZer 0.8b2 again. I realize it’s been a while since the last release (0.8b1), so I’ll probably drop some of the unfinished work I’ve been doing on this branch to release the 0.8b2 version ASAP — hopefully next Sunday.

Tuesday, October 27 2009

kompozer@jdll09

This year there’s been a lot of people representing the French-speaking Mozilla community at the JDLL in Lyon, France — 18 persons IIRC!

There were booth for XUL fr, FrenchMoz, Geckozone, FrenchBirds and for Mozilla Europe, Mozilla Women… as well as KompoZer, of course.

I’ve had the opportunity to give a talk on KompoZer 0.8, in front of more people than I expected for a relative small event. I could present the work I’ve been doing on KompoZer for the last twelve months and give a mini-roadmap about the future of this project.

Continue reading...

Monday, October 26 2009

JDLL 2009, Lyon

Un de plus ! Les JDLL occupent chaque année une place particulière dans mon planning : non seulement parce que c’est le premier geek event auquel j’ai participé, mais aussi parce que ça se passe à proximité de mes pénates dauphinoises. Dans ces conditions, difficile d’y couper.

Cette année et comme les années précédentes, les JDLL tombaient à une période où de nombreux Mozilliens francophones fêtaient leur anniversaire (Tristan, Paul, Bobo, ma pomme et j’en oublie…), ce qui n’est pas sans avoir donné un prétexte d’alcoolisation facile à certaines personnes dont je tairai le nom ici.

Continue reading...

Sunday, October 11 2009

afk 15 jours

Après le MozCamp de Prague il y a une semaine, la fin du mois d’octobre s’annonce particulièrement chargée. Une fois n’est pas coutume, vous aurez plus de chances de me voir « en vrai » que sur le forum Geckozone ou l’IRC Mozilla !

Ce vendredi et samedi, il y a les JDLL 2009, événement de portée internationale auquel tout Rhônalpin digne de ce nom se doit d’assister. J’y présenterai KompoZer 0.8b1, notamment avec une mini-conférence le vendredi à l’heure de l’apéritif. Je ne sais pas s’il y aura un stand KompoZer, dans le pire des cas je serai sur le stand Mozilla. Accessoirement, c’est aussi le rendez-vous annuel de la communauté Mozilla francophone : quand on quitte le stand, une autre journée démarre. :-)

La semaine suivante est consacrée au projet Comete avec Laurent Jouanneau, chef vénéré de XulFR et évangéliste Flash. Laurent et moi-même allons dispenser une formation de développement Mozilla à l’université d’Évry, c’est une grande première en France ! \o/

L’une des conséquences de ce planning chargé, c’est que KompoZer 0.8b1 ne sera pas aussi soigneusement testé que d’habitude (doux euphémisme), et qu’il faudra attendre au moins trois semaines avant d’avoir une bêta2 qui corrige les plus gros bugs. Désolé pour le désagrément, je ferai de mon mieux pour me rattraper en novembre et décembre.

Wednesday, April 22 2009

Cocoricooooo !

Red Hat et Georgia Tech ont évalué le niveau d’activité du logiciel libre dans différents pays. Ils en tirent une jolie cartographie :

Open-Source Activity Map

and the winner is…

  1. France (1.35)
  2. Espagne (1.07)
  3. Allemagne (1.05)
  4. Australie (1.04)
  5. Finlande (1.03)
  6. Royaume-Uni (1.00)
  7. Norvège (0.95)
  8. Estonie (0.89)
  9. USA (0.89)
  10. Danemark (0.79)

Comme quoi : on a un président ridicule, une équipe de foot bidon et on s’est fait rincer au tournoi des 6 nations, mais on est les plus gros contributeurs — ça compense. :-)

On notera aussi que sur les 10 premiers pays, 8 sont en Europe. Le logiciel libre c’est en Europe que ça se passe, qu’on se le dise !

Source : ArsTechnica, via Pascal.

Edit : voir aussi l’article sur l’excellent Framablog.

Tuesday, March 24 2009

Concours Mozilla - Dotclear

Delphine et Pascal viennent d’annoncer un concours de thèmes Mozilla pour Dotclear 2.1.

Il s’agit donc de concevoir un thème Dotclear sur une thématique Mozilla. Le concours est ouvert à tous, y compris à ceux qui ne sont pas à l’aise en CSS : vous pouvez proposer une simple maquette en PNG — seuls les plus crétins de nos contemporains feraient encore des copies d’écran en JPG, n’est-ce pas ? ;-)

Les dix meilleurs auront un T-shirt Mozilla, le vainqueur gagnera son poids en chouffe (ou une photo dédicacée de Tristan à poil, je ne sais plus).

Je compte sur vous, j’ai désespérément besoin d’un thème pour ce blog mais je suis trop feignant pour m’y coller !

Friday, February 20 2009

L’interopérabilité sur la sellette

Je n’ai pas vraiment le temps de m’investir dans le combat Hadopi, mais je suis horrifié de voir la tournure que prend le débat à l’Assemblée Nationale. En gros, tout internaute est présumé coupable de téléchargement illicite et devra s’équiper de logiciels payants, labellisés Hadopi, pour prouver sa bonne foi.

Dans ce grand concours d’imbécillité il y en a un qui se détache :

J’en viens au second objet de l’amendement : l’interopérabilité. Je n’y suis pas favorable. Il faut laisser au consommateur sa totale liberté de choix en fonction de son système d’exploitation. L’interopérabilité n’est pas nécessaire pour les consommateurs et elle est trop contraignante pour les éditeurs de logiciels.

Franck Riester, rapporteur du projet de loi n°1240 pour la commission des lois.

Pour son premier rapport, M. Riester frappe fort. Comment, M. le rapporteur, le consommateur peut-il espérer une liberté de choix si les solutions proposées ne sont pas interopérables ? Pourquoi les éditeurs logiciels développeraient-ils des versions Linux (voire MacOS) alors que plus de 90% de leurs revenus seront assurés par la seule version Windows ? Comment garantir une concurrence libre et non faussée sans imposer l’interopérabilité ?

Je pensais que la question de l’interopérabilité avait pourtant été entendue par nos législateurs à l’occasion de DADVSI. Rien n’est acquis, restons vigilants.

Mise à jour :

Wednesday, February 18 2009

World of Goo sous GNU/Linux

World of Goo / LinuxWorld of Goo est disponible pour GNU/Linux depuis quelques jours. J’avais joué à la version démo Windows sous Wine, puis participé au beta-test de la version Linux. C’est un petit mélange de Lemmings et de puzzle, qui a eu de nombreuses éloges dans la presse spécialisée.

À découvrir d’urgence pour ceux qui ne le connaissent pas : la démo est gratuite, le jeu ne coûte que 20$ et il est garanti 100% sans DRM !

Je suis tout sauf un gamer, loin de moi l’idée de faire la pub pour ce jeu — son éditeur, 2D Boy, n’a pas besoin de mon aide tant son jeu a fait parler de lui. Ce qui m’intéresse plus particulièrement, ce sont ces deux chiffres :

Et 2DBoy de conclure :

There is a market for Linux games after all :)

Quel rapport avec le logiciel libre ? Je fais peut-être un raccourci éhonté, mais j’y vois là la preuve que les utilisateurs Linux sont à la fois plus respectueux des licences et plus intéressés par des jeux novateurs. Donc oui, je crois effectivement que les éditeurs auraient intérêt à faire des versions Linux natives de leurs jeux : il y a bien plus à gagner que le seul pourcentage d’utilisateurs Linux.

Quant aux pirates, à qui j’adresse tout mon mépris : je crois que World of Goo prouve malheureusement que les arguments archi-classiques du type « c’est parce que c’est trop cher » ou « c’est à cause des DRMs » ne tiennent pas. On peut raisonnablement craindre qu’une offre légale, sans DRM, diversifiée et abordable de contenu culturel se heurterait au même problème : du pain béni pour les sous-doués de la politique qui nous peaufinent un bon vieux filtrage du net.

Je suis probablement un peu vieux jeu, mais je crois que les associations libristes gagneraient en crédibilité vis-à-vis des politiques si elles faisaient *aussi* passer le message que le piratage, c’est du vol.

- page 1 of 2